Les bibliothèques d'artistes

Partners

Ce projet est né et a grandi grâce à la collaboration de différents partenaires. Institutions patrimoniales et universitaires offrent un soutien à la fois scientifique et technique qui assure le développement et la pérennité du projet.

 


Université Paris Nanterre

 

L'Université Paris Nanterre, située à l'ouest de Paris, à proximité du centre d'affaires de « La Défense », est une université pluridisciplinaire qui accueille chaque année plus de 30 000 étudiants et qui couvre le large éventail des Lettres et des Langues, des Sciences Humaines et Sociales, des Sciences juridiques, économiques et de gestion, de la Technologie, de la Culture et des Arts, des Sciences de l'Information et de la Communication, et des Activités physiques et sportives.

A travers le double portage de l'EA 4414 Histoire des arts et des représentations et le Labex Les Passés dans le présent, elle est l'institution initiatrice du projet Les Bibliothèques d'artistes.


Histoire des arts et des représentations EA4414

Ce laboratoire interdisciplinaire opère sur l’ensemble de l’histoire de l’art et de l’histoire des figurations, performances et représentations du XVe siècle à nos jours, et sur l’étude et l’emploi de l’image filmique dans la perspective de l’histoire et des sciences humaines. Il est organisé autour de 4 axes Arts/Modernité et mises en question des modernités, La critique en art comme création (arts plastiques / arts vivants / arts visuels), Les conditions de production des œuvres, leur apprentissage et leur conservation, La place des arts dans et après les conflits, les guerres, les violences sociales.

Plusieurs chercheurs de HAR, qui s'intéressent de près au lien entre l'artiste et ses livres, font partie de l'équipe du projet. Il est en cela particulièrement intégré au programme scientifique de cette institution, qui porte le projet depuis ses débuts.


Labex : les passés dans le présent

 

Que savons-nous du rapport au passé de nos contemporains, en temps de mondialisation ? Que savons-nous du rapport au passé des sociétés qui nous ont précédées, ici, ailleurs, et des effets qu’il produit sur le présent et le futur ? Une connaissance active du passé est-elle nécessaire pour la vie en commun ? À l’heure où les industries de la communication organisent les savoirs et leurs circulations, à quelles conditions est-elle possible ?
Ces questions formulées collectivement sont au travail dans le programme scientifique du labex Les passés dans le présent : histoire, patrimoine, mémoire depuis un peu plus presque 4 ans, mobilisant toute la richesse et la pluralité des sciences humaines et sociales. Elles font l’objet d’études au long cours, d’enquêtes d’ampleur, de croisements inédits entre disciplines, d’investigations d’un nouveau genre à l’ère du numérique. Elles conduisent à de nouvelles méthodes et de nouveaux dispositifs de recherche.

Porteur du projet depuis ses origines, le Labex Les Passés dans le présent a particulièrement participé à sa construction théorique numérique et aux développements des outils correspondants.


 

Université Paris Lumière

Autour de ses membres qui sont le CNRS et les deux universités fondatrices Paris 8 Vincennes – Saint-Denis et Paris Nanterre, l'Université Paris Lumières donne une impulsion à la recherche et à la formation grâce aux synergies qu’elle permet entre ses membres. En ce sens, elle met en œuvre un programme scientifique à la fois cohérent et structurant, dynamisé par les forces scientifiques de ses établissements sur la base des thématiques de recherche propres à chacun de ses membres.
L’UPL porte de nouveaux projets de recherche et de formation, inscrits dans le cadre d’un programme scientifique caractérisé par le décloisonnement disciplinaire et par la recherche inter-, trans- et pluridisciplinaires.

Les Bibliothèques d'artistes a bénéficié de l'aide de la Comue sous la forme d'un appel à projet remporté en janvier 2017 pour une durée de deux ans.


Bibliothèque nationale de France

La BnF est un établissement public sous tutelle du ministère de la Culture et de la communication. Elle a pour mission de collecter, conserver, enrichir et communiquer le patrimoine documentaire national.

Membre fondateur du Labex Les Passés dans le présent, elle participe au projet par la mise à disposition de la version numérisée des ouvrages.


Huma-Num

 

Huma-Num est une très grande infrastructure de recherche (TGIR) visant à faciliter le tournant numérique de la recherche en sciences humaines et sociales.
Pour remplir cette mission, la TGIR Huma-Num est bâtie sur une organisation originale consistant à mettre en œuvre un dispositif humain (concertation collective) et technologique (services numériques pérennes) à l’échelle nationale et européenne en s’appuyant sur un important réseau de partenaires et d’opérateurs.

Huma-Num héberge le site internet et les données du projet.