Les bibliothèques d'artistes

Méthodologie de recherche

Qu’elle nous soit parvenue sous la forme d’un fond conservé dans un lieu unique, d’un inventaire détaillé, d’une liste fragmentaire ou uniquement d’indices recueillis dans les sources primaires, la bibliothèque d’un artiste représente toujours un extraordinaire matériau pour pénétrer dans son univers mental. Elle est cependant toujours le miroir déformé de la bibliothèque mentale de l’artiste, c'est-à-dire l’ensemble des ouvrages qu’il a lu au cours de sa vie.

La constitution d’une bibliothèque en tant que corpus n’est donc pas sans poser un certain nombre de difficultés aussi bien épistémologiques et méthodologiques, que technique et matérielles.

Sur cette page, vous trouverez des outils pour aborder cette archive complexe et en faire objet de recherche passionnant.

 

 

Ségolène Le Men, Les bibliothèques d'artistes : une ressource pour l'histoire de l'art

Cet article, publié dans le numéro 2016/2 de la revue Perspective, actualité en histoire de l'art (p.111-132), examine l'impact de l'étude de ces nouveaux corpus sur notre perception des oeuvres et des artistes et donc finalement sur l'écriture de l'histoire de l'art.


Félicie Faizand de Maupeou, Les bibliothèques d'artistes au prisme des humanités numériques

Cet article, publié dans le numéro 2016/2 de la revue Perspective, actualité en histoire de l'art (p.175-180), s'intéresse au traitement des corpus des bibliothèques d'artistes, qu'il soit physique ou reconstitué, grâce aux nouvelles technologies numériques. Il s'appuie sur l'exemple de la conduite du projet pour la mise en oeuvre du portail Les Bibliothèques d'artistes.